Discipliner son enfant. Est- ce vraiment nécessaire?

Strict father punishes his son

De nos jours, discipliner nos enfants est devenu un sujet délicat.  Depuis 1979, 34 pays interdisent l’usage de la correction corporelle à la maison sur les enfants.  Dans ces pays, certains parents préfèrent rester à l’écart de toute sorte de discipline.  Dans d’autres régions du monde  où la correction corporelle est encore acceptée, certains parents abusent et maltraitent leurs enfants par ignorance.  Alors, quelle est la différence entre le châtiment, l’abus et la discipline?

Le dictionnaire en ligne Wikipédia définit le châtiment corporel comme une forme de punition où une douleur physique infligée à une personne, généralement associée à une certaine humiliation.  Parmi les corrections corporelles, il y a la fessée, la gifle et la flagellation. La fessée est souvent administrée sur les fesses avec la main nue ou avec un instrument. La gifle est un coup porté sur la joue avec la main. La flagellation est une punition où le dos de la personne est frappé à l’aide d’un fouet.

La maltraitance ou abus désigne des mauvais traitements infligés à des personnes que l’on traite avec brutalité. Ces victimes sont souvent dépendantes et sans défense.  Le problème est que le châtiment et la maltraitance se ressemblent beaucoup, car le plus souvent, lorsqu’un parent a recours à la correction corporelle, c’est que l’enfant a affiché un certain comportement indésirable.  Si à ce moment, le parent n’a pas gardé son sang froid, il risque de corriger de façon excessive et incontrôlée. Souvent, dans les deux cas, la correction n’est pas proportionnelle à la faute.

Le philosophe allemand Immanuel Kant définit la discipline comme  l’apprentissage des règles de la vie humaine ; elle a pour but de dépouiller l’enfant de sa sauvagerie initiale. Donc la discipline est un ensemble de mesures mises en place par les parents pour apprendre aux enfants à faire la différence entre le bien et le mal, entre l’acceptable et l’inacceptable dans nos sociétés. Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas (Proverbes 22:6).

Le devoir des parents

Notre devoir est précisément d’apprendre à nos enfants de pouvoir faire la différence entre le bien et le mal.  Alors pourquoi certains parents refusent de discipliner leurs enfants?  L’auteur chrétien Ellen G. White dans son livre Éducation (p. 319) nous dit:  »L’objectif de la discipline est de préparer les enfants à devenir autonomes. Ils doivent apprendre à se diriger, à se maîtriser. Aussi, dès qu’ils sont capables de comprendre, de raisonner, il faut leur enseigner la valeur de l’obéissance. Nos rapports avec eux doivent être tels qu’elle s’avère justifiée et raisonnable. Montrons-leur que tout est régi par des lois, dont la transgression mène finalement au désastre, à la souffrance. »

Nous ne parlons pas de maltraitance et d’abus,  mais de discipline, celle qui sert à corriger et à redresser.  Un enfant qui grandit sans être discipliné est comme un arbre qui grandit sans direction. Par exemple, un enfant qui n’a pas appris à obéir dès son jeune âge, ne pourra suivre les consignes à l’école, et plus tard devenu adulte, ne pourra suivre les instructions au travail.

Discipliner ne signifie pas automatiquement punir.  Dans son livre Techniques Dynamiques de meilleures relation familiales (p. 170), le Dr Vaudré P. Jacques nous dit:  »Une alternative plus efficace à la fessée consiste à encourager tout comportement positif, c’est-à-dire à récompenser une conduite appropriée et à ignorer ou décourager une conduite non appropriée.  Félicitez votre enfant quand il fait quelque chose que vous approuvez ou que nous lui avez demandé de faire. Contrôler l’environnement de l’enfant est une autre façon utile d’encourager un comportement acceptable ». Par exemple, si vous savez que votre enfant est actif et risque de toucher vos objets de valeur, il faut les enlever de tous les endroits où il est autorisé à jouer. En créant un tel espace, l’enfant sera plus libre et le parent aura moins de frustration.

Certaines raisons expliquent le manque de discipline dans certains foyers. Beaucoup de  parents confondent discipline et punition.   D’une part, à cause de la législation qui est contre toute forme d’abus, certains parents qui ne la comprennent pas ayant peur de perdre leurs enfants,  s’y abstiennent complètement. D’autres, ayant peur que leurs enfants ne les aiment plus, les laissent faire à leur guise. Ils oublient leur rôle, deviennent démissionnaires et pensent qu’ils doivent se faire aimer par leurs enfants.  D’autres part, il y a des parents tyranniques qui n’ayant pas été corrigé avec amour, et n’ayant pas compris ce qu’est la discipline, croient que pour discipliner ou corriger il faut abuser et maltraiter leurs enfants.  Les parents doivent comprendre que leur rôle est avant tout d’élever et d’aimer leurs enfants et le meilleur moyen d’y arriver est de les discipliner.

Que dit la Bible à ce sujet?

La Bible nous encourage à discipliner et à corriger nos enfants.  Elle nous encourage même à utiliser la verge. « N’épargne pas la correction à l’enfant; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.14 En le frappant de la verge, Tu délivres son âme du séjour des morts, Proverbes 23:13,14″.  Notre devoir est d’élever les enfants que Dieu nous confie, de leur apprendre le bien et le mal pour qu’ils deviennent des citoyens honnêtes, et de les conduire à Christ.  S’il faut comme dernier recours utiliser la verge, nous devons le faire avec amour et douceur.  L’apôtre Paul aussi nous le rappelle dans son épitre aux Ephésiens: « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur. Éphésiens 6:4″

Nous aimons tous nos enfants et nous voulons ce qu’il y a de mieux pour eux. Ils ont besoin d’être conduits sur la bonne voie, et c’est à nous que Dieu a confié cette mission . Prions pour que Dieu nous donne de l’intelligence et de la force pour accomplir cette noble tâche.

 

 

3 comments

  • Julien Bqguma

    Je suis pour ce que dit la bible au sujet de la discipline de l’enfant.

  • Cyril

    Cet article m’a beaucoup plu. Bien sur que la dicipline est necessaire pour les enfants. Si les decideurs d’aujourd’hui n’avaient pas ete discipline, maintenant ils seraient devenus des delinquants et n’occuperaient pas ces positions de responsabilite pour voter ce genre de lois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *